L’équipe pédagogique

Michel Poux

Directeur – enseignant

Retraité depuis 2013, j’ai 4 enfants et je suis l’heureux grand-père de 4 petites-filles.

J’ai effectué toute ma carrière en tant qu’instituteur puis professeur des écoles dans l’Éducation Nationale. Après une formation d’un an pour devenir maître spécialisé, j’ai exercé la fonction de maître d’adaptation au sein d’un Rased (Réseau d’Aide aux Elèves en Difficulté Scolaire) pendant les 8 dernières années.
Cette nouvelle fonction m’a plu, je me sentais plus utile que dans une classe de 30 élèves où je n’arrivais pas à aider suffisamment les enfants en difficultés. Au sein de ce réseau, j’avais enfin la possibilité de faire un enseignement adapté, individualisé, au plus près des attentes et besoins des élèves. Je les suivais par petits groupes, les projets étaient élaborés par les enfants qui, de mon point de vue et celui de mes collègues, progressaient.
Cette aventure s’est malheureusement terminée en queue de poisson puisque sous des prétextes fallacieux, (« ces postes sans classe n’ont pas fait la preuve de leur efficacité, et surtout, ils coûtent trop cher »), le ministère a démantelé les Rased et mon poste a été supprimé. Très affecté par cette mesure brutale, j’ai devancé mon départ à la retraite, car je ne me voyais pas retourner en classe dans un contexte de plus en plus difficile. J’ai quitté l’Éducation Nationale avec un sentiment d’amertume, en me disant que l’État sacrifiait sa première priorité : éduquer tous les élèves pour en faire des citoyens autonomes et doués de sens critique.

Après une carrière passionnée, j’ai repris des études de psychologie. Études passionnantes certes, mais là encore j’ai été confronté à un système de masse basé sur l’enseignement magistral et la performance individuelle. J’ai décidé d’interrompre mes études en Master1.
L’année suivante, j’ai passé un DU de professeur en Français Langue Étrangère (FLE). Et cette année, je donne des cours bénévoles dans une association toulousaine à des étudiants primo-arrivants du Mirail. J’ai repris, avec enthousiasme, ma vocation première : l’enseignement.

Lorsque Marielle m’a fait part du projet de l’Arbre multicolore et m’a demandé d’être directeur, j’ai d’abord été décontenancé, puis j’ai rencontré une équipe dont l’objectif est de proposer un enseignement au plus près des capacités, motivations et intérêts de l’enfant. 
Bien qu’étant un pur produit de l’éducation nationale, je pense qu’au pays des libertés, d’autres écoles sont possibles et souhaitables.
Après réflexion j’ai accepté ce poste de direction. Enseignant dans l’âme, je mets aussi à disposition mes compétences en enseignement des langues étrangères, et bien sûr de notre belle langue française. Et en tant que musicien amateur passionné, je transmettrai aussi cette belle discipline aux enfants.


Marielle Sénéchal

Enseignante, animatrice d’ateliers d’éveil musical
et d’ateliers sciences.

Infirmière de profession, j’ai fait le choix de travailler à temps partiel pour pouvoir instruire mes trois enfants à la maison, convaincue que le respect de leur rythme ainsi que l’accompagnement individualisé dans les apprentissages contribuent à leur bon développement.
Titulaire du BAFA, j’ai travaillé en centre de loisirs et j’ai également animé des ateliers d’éveil musical pendant 5 ans (formation Enfance et Musique-Paris). Observer et accompagner les enfants dans leurs découvertes m’a toujours passionné.
Dans le cadre de l’instruction en famille, j’ai expérimenté différentes méthodes et pédagogies et je me suis formée aux ateliers Faber et Mazlish qui proposent des outils pour mieux communiquer avec les enfants.
J’ai également enseigné la SVT en collège. Une expérience riche qui ne fait que confirmer mon désir de m’impliquer professionnellement dans l’éducation des enfants dans un environnement privilégiant autonomie et épanouissement. 

Depuis un an, je me forme en vue de l’ouverture de l’Arbre multicolore. L’immersion dans les classes est particulièrement enrichissante . J’ai passé plusieurs journées dans la classe d’Émilie (Cf Origine du projet), ainsi qu’à Cœur d’école (Pignan) et à la Chrysalide (Captieux).
J’ai participé à une formation sur les troubles des apprentissages (ANAE-Paris), je suis en cours de formation sur les 5 modules de la pédagogie Montessori 3-6 ans (A la volette-Muret) Je vais également suivre la formation d’Isabelle sur la relation comme base de l’apprentissage.

Clémence Witzmann

Éducatrice Montessori,
animatrice d’ateliers philosophie
et d’ateliers créatifs.

Convaincue que la manipulation est nécessaire pour ancrer les apprentissages et consciente de l’incroyable capacité des enfants, c’est naturellement que je me suis tournée vers la pédagogie Montessori. En 2019/2020, et en prévision de l’ouverture de l’école L’arbre multicolore, je suis une formation complète avec l’association “Le chemin de l’enfant”. Je propose depuis des ateliers Montessori à mes propres enfants non scolarisés de 3 et 5 ans, ce qui me donne l’occasion de préparer tout le matériel.

Depuis le début du projet, j’explore les différentes propositions d’éducation où l’enfant est acteur de son apprentissage, en rencontrant d’autres créateurs d’école et en allant en immersion dans différentes écoles hors contrat (Cœur d’École à Pignan, La Chrysalide à Captieux, Ecole Créactive à Montauban, École Pleine Nature à Moulis).

J’ai également suivi le parcours parcours SEVE afin de pouvoir proposer aux enfants des ateliers philosophiques et les inviter à penser par eux-mêmes. J’ai clôturé ce parcours par l’animation d’une série d’ateliers à l’école de Gratens dans une classe de CE2-CM1.
A l’été 2020 je participerai à la formation d’Eductus sur le geste d’écriture.

Mes différentes lectures  (Marshall Rosenberg, Faber et Mazlich, Alice Miller, Isabelle Filliozat…) m’attirent vers une relation respectueuse et non violente avec les enfants ainsi que tout autre individu. La coopération et les relations harmonieuses me semblent la seule manière de vivre ensemble. Comme tous les acteurs de l’école, je suis la formation d’Isabelle “La relation comme base de l’apprentissage”.

Isabelle Frydman

Enseignante, psychologue
et psycho-pédagogue

Enseignante dans l’âme, j’ai pratiqué le soutien scolaire en mathématiques dès mes 16 ans et de nombreuses années par la suite, mais malgré cette vocation pédagogique, le système scolaire classique, avec un enseignant en face d’un groupe d’élève, ne me convenait pas, car je ressentais le besoin d’une relation pédagogique individualisée, ce lien spécifique entre deux personnes qui réfléchissent et comprennent ensemble, l’un accompagnant l’autre.

C’est ainsi que j’ai choisi, dans la première partie de mon parcours professionnel, de devenir psychologue de l’enfant et de l’adolescent en libéral, plutôt qu’enseignante dans le système classique, tout en continuant à explorer dans ma vie associative la question du collectif et de l’apprentissage, à travers des ateliers et jeux pour les enfants.
Spécialisée dans le domaine du haut potentiel et du trouble des apprentissages, je pratique un suivi psychologique de type clinique, basé sur la relation, avec un solide bagage de formation tant sur les troubles des apprentissages (Mazeau, La Garanderie, Stella Baruk, Davis) que sur les thérapies brèves cognitivo-émotionnelles (ACT, Mindfulness, EMDR, EFT, Brainspotting).

Chaque jour, dans le cadre de ma pratique, je m’emploie à aider les enfants à s’épanouir et à être pleinement heureux, et je mesure combien leur insertion scolaire joue un rôle déterminant dans cet épanouissement.  
En tant que psychologue, je manque parfois de moyens pour soutenir un enfant qui subit dans le cadre scolaire une difficulté à se sentir à sa place, de la dévalorisation, une perte de confiance, et parfois du harcèlement.
Et cela ne se limite pas aux enfants en difficulté, mais à tous les enfants qui semblent ne pouvoir être véritablement eux-mêmes dans un système qui les évalue sans cesse, au lieu de leur communiquer simplement la joie d’apprendre.

Je veux participer à fonder une école où l’être et le savoir se rejoignent, où le développement de chacun est un atout pour le bien de tous, et où les enfants ont plaisir à aller tous les jours, préambule d’une joie de vivre qui les accompagnera toute leur vie.
Tous ces éléments ont fait émerger ce désir de contribuer à la création d’une école différente, une école qui permette à chaque enfant de se sentir à la fois unique et utile dans la société, acceptant chaque différence comme une force, et désireux de travailler pour le bien commun, une école qui permette à chaque enfant de mettre en action son potentiel intellectuel, émotionnel et manuel, de prendre plaisir à réfléchir, approfondir, découvrir, investir le monde pleinement.

J’entame ainsi avec bonheur la deuxième partie de mon parcours professionnel en devenant enseignante, afin de prolonger mon action auprès des enfants à une plus large échelle, de contribuer à leur donner l’espace dont ils ont besoin pour se développer et se lancer dans la vie.
Au sein de l’école, je concentre mon accompagnement pédagogique sur les apprentissages premiers des 3-6 ans (formation Montessori et Eductus en cours), mais je suis également disponible pour les apprentissages de mathématiques, géographie et musique (solfège, piano, chant) pour les plus grands.

L’école est aussi un lieu où les enfants apprennent à vivre ensemble et notre rôle est de les accompagner à développer des relations de qualité entre eux, à la fois au niveau personnel, mais aussi au niveau social.
Je proposerai en ce sens à l’équipe pédagogique, mais également aux bénévoles, une formation spécifique portant sur l’émotionnel et le relationnel, ainsi que sur la relation pédagogique de qualité, qui est la base de tout apprentissage.

Je veux participer à fonder une école où l’être et le savoir se rejoignent, où le développement de chacun est un atout pour le bien de tous, et où les enfants ont plaisir à aller tous les jours, préambule d’une joie de vivre qui les accompagnera toute leur vie.